19 Mars 2014

Le Parti Québécois du Bas-Saint-Laurent : Une équipe solide, engagée et déterminée

Réunis en point de presse à Trois-Pistoles, les candidats du Parti québécois du Bas-Saint-Laurent ont présenté leur plateforme électorale régionale. Un gouvernement du Parti québécois favorisera le développement régional, la création d’emplois, le soutien aux entreprises, la santé, les services de proximité, l’éducation, la culture et poursuivra la réalisation de ses engagements en matière de forêt et de développement éolien.

 

Développement régional, création d’emplois et soutien aux entreprises

Les candidats Pascal Bérubé dans Matapédia-Matane-Mitis, Harold LeBel dans Rimouski-Neigette, Michel Lagacé dans Rivière-du-Loup-Témiscouata-Les Basques et  André Simard dans Côte-du-Sud entendent poursuivre le positionnement de la région pour le développement de projets créateurs d’emplois. Les candidats continueront d’appuyer le parachèvement de l’autoroute 185-85 (en incluant la phase 3), le prolongement de l’autoroute 20 et de veiller au maintien et à l’amélioration des infrastructures de transport routières, maritimes et aéroportuaires dans la région. Ils souhaitent également continuer de soutenir l’agriculture, l’acériculture et le secteur agroalimentaire, notamment la politique de souveraineté alimentaire, sur l’ensemble du territoire du Bas-Saint-Laurent. Un gouvernement du Parti québécois s’assurera du maintien des postes en région et mettra en valeur le potentiel touristique du fleuve Saint-Laurent.

 

Afin d'appuyer les entreprises du Bas-Saint-Laurent, les candidats continueront de soutenir l’innovation, la recherche et les exportations. Ils entendent également aider les entreprises de la région à pallier l’éloignement des marchés, notamment sur le plan des coûts de transport. La mise en valeur et la protection de nos fleurons régionaux demeurent une priorité pour l’équipe du Parti québécois du Bas-Saint-Laurent. 

 

Santé, services de proximité, éducation et culture

Les candidats du Parti québécois s’engagent également à assurer une plus grande accessibilité aux services de santé, services sociaux et à favoriser le maintien des services de proximité. Par exemple, les services de travail de rue, les places en garderie, le logement social, la téléphonie cellulaire et la concrétisation de plusieurs projets d’eau potable. Ils souhaitent assurer l’accès à l’enseignement supérieur dans la région et accroître le rôle de l’Université du Québec à Rimouski comme partenaire du développement régional et en recherche. De plus, les candidats comptent donner un nouvel élan en matière de culture.

 

Forêt et développement éolien

En matière de forêt, le Parti québécois a envoyé des signaux clairs, posé des actions concrètes et pris des engagements fermes pour l’industrie et nos travailleurs au cours des 18 derniers mois. Après l’adoption de la Charte du bois, le Rendez-vous national de la forêt québécoise, l’annonce des travaux sylvicoles et l’annonce des investissements pour la biomasse forestière, les candidats poursuivront la mise en œuvre des chantiers et autres engagements annoncés au Rendez-vous national de la forêt.

 

En matière de développement éolien, le gouvernement du Québec a confirmé son engagement et son soutien envers l'industrie éolienne avec l'attribution de 800 MW. Notre parti appuie le projet de Parc éolien communautaire bas-laurentien. Par ailleurs, un consortium régional pour le Parc éolien communautaire a été formé pour s’assurer que les projets se fassent en collaboration et que toutes les MRC de la région bénéficient des retombées de ce futur parc éolien au BSL. Le comité de 10 partenaires est formé des représentants des huit MRC, de la Conférence régionale des éluEs du BSL et de la nation autochtone des Malécites.

 

« Notre gouvernement a accompli beaucoup en seulement 18 mois. Avec plus de temps et un gouvernement majoritaire, nous pourrons aller encore plus loin. Notre région a une équipe forte et de qualité et nous avons la ferme intention de poursuivre nos actions en santé, en éducation et en culture et d’encourager la création d’emplois, le support aux entreprises et de soutenir l’industrie de la forêt et le développement éolien qui sont essentiels au développement de l’économie de notre région. Le Parti québécois est déterminé et continuera d’agir avec intégrité et transparence pour réaliser ces engagements et pour rendre la région plus prospère et plus forte », ont conclu les candidats Pascal Bérubé, Harold LeBel, Michel Lagacé et André Simard.

 

 Un quatuor d’expérience pour la BSL

 

Les quatre candidats réunis à Trois-Pistoles forment un quatuor expérimenté qui pourrait faire avancer la région comme jamais auparavant. Pour Harold LeBel, candidat dans Rimouski, l’expérience et les qualifications de chacun des candidats font qu’ils se complètent : « Michel Lagacé dans Rivière-du-Loup-Témiscouata-Les Basques est préfet de la MRC et président de la Conférence régionale des élu(e)s du Bas-St-Laurent, Pascal Bérubé dans Matapédia-Matane-Mitis est ministre du Tourisme, André Simard dans Côte-du-Sud est un spécialiste de l’agro-alimentaire et conseiller auprès du Ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Pour ma part, je défends le développement des régions depuis plus de vingt ans et j’ai conseillé quatre Premiers ministres sur ce sujet. On ne peut rêver d’une équipe de député plus aguerris pour défendre les dossiers de la région ».